La team Digiposte | 08/03/2021

Blockchain et possibilités : où est utilisée la blockchain ?

img

Vous voulez en savoir plus sur les opportunités qu’offre la blockchain? Vous vous intéressez aux applications de la blockchain? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article. 
 

La blockchain est une technologie qui permet le stockage d’informations sous la forme d’une chaîne de blocs sécurisée par des procédés cryptographiques.  

 

Si vous voulez en savoir plus sur les grands principes de la blockchain, nous vous invitons à consulter l’article « Grands principes de la blockchain et ses différentes finalités » 

 

1. L’utilisation de la blockchain pour les crypto-monnaies  

 

1. Le bitcoin au cœur de la notoriété de la blockchain 

 

Si la blockchain est maintenant sortie du monde de la recherche, c’est bien grâce au bitcoin. Cette crypto-monnaie apparue en 2008 et basée sur la blockchain ne cesse de faire parler d’elle comme l’illustre Le Monde dans son article En 2021, le bitcoin continue de faire tourner les têtesLe cours senvole pour dépasser, au 21février2021, les 58000dollars. 

Cette augmentation de valeur, au-delà de l’aspect spéculatif, traduit une confiance et un usage de cette monnaie numérique 

 

2. La blockchain est le socle de plusieurs cryptomonnaies 

 

Contrairement aux monnaies conventionnelles, lecryptomonnaies ont l’avantage de pouvoir s’affranchir des banques (grâce au principe de décentralisation de la blockchain) et de tous frais liés à l’intermédiation bancaire. Cela permet donc de rendre les paiements plus faciles et toujours sécurisés, là où les opérations avec les banques peuvent savérer lourdes et coûteuses.  

Cela permet également de protéger les droits et les libertés individuelles contre la corruption, les cryptomonnaies ne pouvant pas être soumises à une influence politique ou à une économie locale. 

 

Parmi les cryptomonnaies emblématiques, on retrouve: 

  • l’etherum, qui est la deuxième cryptomonnaie en termes d’importance. Il n’y a pas de limitation d’Éther, monnaie d’ethereum, contrairement au bitcoin qui est limité à 21millions d’unité. L’etherum est également plus rapide, avec un bloc miné toutes les 15secondes contre un toutes les 10minutes pour le bitcoin ; 
  • le ripple, qui permet des transactions financières à léchelle mondiale de manière sécurisée, instantanée et presque gratuite. Dans les transferts d’argent traditionnels, il faut cinq à huit jours pour faire une transaction, contre une heure pour le bitcoin et seulement 4secondes pour le ripple. Les frais sont également moins importants que pour le bitcoin. 

 

2. La blockchain, au service de la traçabilité  

 

 a. Traçabilité des diamants grâce à la blockchain 

 

Les diamants ont, aujourd’hui, une réputation ambivalente. Ils sont à la fois adorépour leur symbole de richesse et remis en cause pour leur origine douteuse. Les « diamants de sang » sont originaires du continent africain, d’où ils sont extraits et vendus en toute illégalité pour financer des guerres rebelles contre les gouvernements en place.  

Cette problématique peut maintenant être levée grâce à Everledger, qui offre une solution de certification sur la provenance et les propriétaires des diamants enregistrés, basée sur la blockchain. 

Ce système pourrait être étendu à dautres produits de luxe ou au marché de l’art. 

 

b. La traçabilité alimentaire simplifiée avec la blockchain  

 

Dans certains pays, la traçabilité alimentaire est complexe. C’est pour cela qu’en Chine, Walmart teste la technologie de la blockchain d’IBM pour enregistrer l’origine, la transformation et les conditions de stockage et de conservation de la viande de porc.  

En cas de problème nécessitant un rappel de la marchandise, il serait alors facile de savoir les lots affectés, leur localisation, s’ils ont été achetés et par qui. Il s’agit d’un grand pas pour améliorer la sécurité alimentaire. 

Carrefour a également mis en place un système similaire en Europe, comme nous l’avons abordé dans notre article « Comment fonctionne la blockchain? Enjeux et opportunités »  

 

3. La blockchain s’invite dans l’humanitaire

 

L’UNICEF a lancé une récolte de fonds utilisant le fonctionnement de la blockchain de l’ethereum. Sur son site Chaingers.io, l’UNICEF demande à toutes les personnes possédant une carte graphique puissante, comme les joueurs de jeux vidéo ou les fans d’e-sport, de mettre à disposition du temps de calcul qui sera utilisé pour miner de l’ethereum. Les gains obtenus grâce à ce minage serviront à aider les enfants victimes de la guerre en Syrie. 

 

4. La blockchain pour pallier les coupures de courant   

 

À Brooklyn, la blockchain pourrait bien pallier les coupures de courant. L’entreprise Brooklyn Microgrid utilise la blockchain de LO3 Energy pour fournir de l’électricité en cas de coupures. Elle utilise un réseau d’entreprises et de particuliers qui produisent leur propre énergie à l’aide d’éoliennes ou de panneaux solaires.  

Parallèlement au système de distribution classique, le réseau permet de partager les surplus de production avec les voisins qui souhaitent utiliser des énergies renouvelables ou en cas de coupures de courant. Cela permet également aux membres du réseau d’échanger de l’énergie en cas de production réduite.  

 

Nous avons donc vu que la blockchain a aujourdhui des utilisations variées. Les cryptomonnaies, qui sont le domaine historique de la blockchain, se développent de plus en plus.  

Elle émerge également dans d’autres secteurs comme la traçabilité alimentaire et des diamants, les collectes de fonds humanitaires ou le partage dénergies renouvelables.  

Au niveau de la gestion documentaire des entreprises, la blockchain offre un service de certification documentaire afin de lutter contre la fraude. C’est le cœur d’activité du consortium Achipels.io dont fait partie La Poste. Avec le même objectif, Digiposte propose un service d’archivage sécurisé à valeur probante de vos documents, distribués avec un certificat d’authenticité.  

 

Découvrez le coffre-fort Digiposteafinde stocker et de protéger les données de vos salariés, de vos clients, de vos étudiants et de vosinterlocuteurs  !