La team Digiposte | 05/11/2020

Dématérialisation des attestations de diplômes : Où en sommes-nous ?

img

Projet de grande envergure avec une sortie initialement prévue pour le 1er janvier, la plateforme diplome.gouv.fr du Ministère de l’Éducation Nationale na finalement vu le jour que deux ans plus tard, en 2019.  

Il fallut dabord attendre mai 2018 et la publication au journal officiel de larrêté « Service d’attestation numérique des diplômes » légiférant sur le traitement automatisé de données à caractère personnel (avec une conservation des informations pouvant aller jusqu’à 50 ans.)  

Devant permettre dans un premier temps aux titulaires de télécharger leurs attestations du diplôme national du brevet (DNB)du certificat d'aptitude professionnelle (CAP)du brevet d'études professionnelles (BEP), du baccalauréat et du brevet de technicien supérieur (BTS), ce service pourrait - in fine - concerner environ 2 millions de diplômes délivrés chaque année en France.     

Enjeux, bilan, retour sur le sujet de la dématérialisation des attestations de diplômes.  

 

1. Les enjeux de la dématérialisation des attestations de diplômes 
 

Lutter contre la falsification des diplômes, redonner du temps aux scolarités pour effectuer des tâches à plus forte valeur ajoutée, apporter un véritable service utile aux étudiants, les enjeux de la dématérialisation sont nombreux.  

En dématérialisant l’attestation de diplôme, les universités et autres établissements académiques fournissent un original numérique à leurs étudiants qui peuvent alors facilement le réutiliser dans leurs démarches (recherche d’emploi…). Les recruteurs sont aussi certains de recevoir un original numérique, et non pas une copie ou un faux.  

 

A) ALLÉGER LA CHARGE DE TRAVAIL DES ÉTABLISSEMENTS ACADÉMIQUES 
 

Avec plus de 80 000 requêtes d’attestation de diplôme faites chaque année par des étudiants auprès des services académiques (perte,), le service de dématérialisation des diplômes doit permettre de faciliter les process darchivage documentaire du rectorat et des établissements de lenseignement supérieur et leur dégager du temps pour répondre à des demandes plus complexes.   

 

B) SIMPLIFIER LA VIE DES « USAGERS » 
 

De lautre côté de l’écran, le service de dématérialisation des attestations de diplômes proposé par le Ministère de l’Éducation Nationale permet à tous les diplômés concernés de récupérer une attestation numérique de leur diplôme en ligne en quelques clics. Le processus est ainsi facilité et le résultat immédiat.   

En cas de perte ou de vol, il n’était avant cela pas possible de recevoir une copie dun diplôme. La production de cette attestation numérique permet dy remédier.   

Pour aller plus loin, et élargir son champ daction, la plateforme permet également aux utilisateurs de sécuriser leurs documents administratifs gratuitement en les plaçant dans un coffre-fort numérique. Ce service est proposé par le groupe La Postevia un partenariat signé avec le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. 
 

A NOTER : Plébiscités par de nombreuses entreprises françaises dans une volonté de dématérialisation RH, les coffre-forts numériques Digiposte sont accessibles à tout moment et permettent à son utilisateur dy conserver tous les documents importants de sa vie professionnelle et personnelle (certains sont dailleurs certifiés et déposés directement dans le coffre, comme les bulletins de salaire). 

 

C) LUTTER CONTRE LA FALSIFICATION DES DIPLÔMES 
 

Dernier point, et non des moindres, la falsification des diplômes est un véritable sujet en France. Entre les mensonges sur le CV, les faux documents, lachat de diplôme et la production de vrais-faux certificats, les recruteurs ont fort à faire face aux candidats qui se présentent. Si une grande majorité dentre eux demeure honnête, la fraude reste un « sport » très pratiqué  

Bien quil nexiste pas d’étude officielle sur le sujet, divers cabinets de recrutement et plateformes de vérification de diplômes en ligne Cvérifiécontrol-cv ou encore VerifDiploma relatent des taux pouvant aller jusqu’à 10%.  

De son côtéEveryCheck a publié ses propres statistiques. Près dun diplôme sur cinq serait faux (23% de faux diplômes sur lensemble des diplômes vérifiés par EveryCheck). 

 

2. Dématérialisation des attestations de diplômes : comment ça marche ?  

La présentation du diplôme étant souvent demandée par un employeur potentiel, la perte de loriginal peut alors complexifier le processus de recrutement. Laccèà une attestation de diplôme devient donc nécessaire, et grâce à la plateforme diplôme.gouv.fr, une attestation numérique de diplôme peut être obtenue dans les heures qui suivent.   

 

A) CÔTE USAGERS 
 

Pour se connecter au service, le diplômé peut, soit créer un compte sur la plateforme diplôme.gouv.fr, soit s'identifier via son compte "FranceConnect".  

Il devra ensuite associer les diplômes obtenus à son espace en choisissant l’académie, les diplômes et l’année d’obtention. Il pourra alors retrouver et partager l’ensemble des attestations de diplômes via son tableau de bord personnalisé.  

Pour aller plus loin et certifier de l’authenticité du diplôme téléchargé, l’usager pourra générer une « attestation de diplôme » associée à une clé de contrôle prouvant qu’il s’agit bien de lui.  

Le Ministère a mis en ligne une vidéo pour aider les diplômés dans cette démarche. 

 

B) CÔTE ENTREPRISES  
 

Pour les services RH des entreprises ou les cabinets de recrutement, ce service permet de vérifier l’authenticité d’une attestation de diplôme en associant le nom du candidat et la clé de contrôle liée au diplôme en question. Le risque d’accepter un diplôme falsifié est alors atténué, tout comme celui de recruter un candidat n’ayant pas les compétences requises.  

 

3. Dématérialisation des attestations de diplômes : quels sont les examens concernés ? 

Toutes les académies ont travaillé à rendre accessible un maximum de diplômes et ce, remontant jusqu’à 1997.  

À ce jour, voici la liste des attestations disponibles :  
 

  • Diplome National du Brevet (DNB),
  • Certificat dAptitude Professionnelle (CAP), 
  • Brevet dEtudes Professionnelles (BEP), 
  • Baccalauréat (BAC), 
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS), 
  • Brevet Professionnel (BP), 
  • Certificat de Formation Générale (CFG), 
  • Diplôme dEtudes Comptables et Financières (DECF), 
  • Diplôme dEtudes Supérieures Comptables et Financières (DESCF), 
  • Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG), 
  • Diplôme Préparatoire aux Etudes Comptables et Financières (DPECF), 
  • Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), 
  • Mention complémentaire niveau 4 (mc4), 
  • Mention complémentaire niveau 5 (mc5). 

 

A son lancement en novembre 2019, 23 millions dattestations délivrées par le Ministère de l’Éducation nationale y étaient référencées.  

A NOTER : Les attestations téléchargeables varient selon les académies et les années dobtention. Pour savoir quels sont les diplômes accessibles par voie dématérialisée, il est possible de consulter la liste des attestations disponibles sur la plateforme. 

 

Mais cette dématérialisation des diplômes ne devrait pas s’arrêter là. Rejoint par bon nombre d’acteurs de l’enseignement supérieur, le Ministère de l’Éducation Nationale a pour volonté d’enrichir la plateforme par un plus grand nombre de diplômes nationaux voire européens. 

Un premier pas vers la digitalisation de l’enseignement…. 

 

img